Se former

Les personnes en situation de handicap ont la possibilité d'accéder à une formation ou métier qui tienne compte de leur capacités et limitations. Différents dispositifs existent, relevant ou pas de la MDPH, d'autres.

Sommaire

    Rappel sur la RQTH

    La Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé est une première étape incontournable dans le projet de professionnalisation d'une personne handicapée. Son obtention ouvre les droits à la plupart des formations présentées ci-dessous.

    Se faire reconnaître travailleur handicapé permet d’avoir accès à un ensemble de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle. Toutes les informations sur la RQTH se trouvent sur cette page.

    Formations spécifiques FAGERH

    La Fagerh fédère les établissements de réadaptation professionnelle en France. Leurs vocations : orienter, former, accompagner des travailleurs handicapés vers l’emploi en milieu ordinaire.

    Les stages de pré-orientation et de réadaptation professionnelle sont accessibles aux personnes à partir de 16 ans, demandeurs d'emploi ou salariés du secteur privé ou agents des fonctions publiques. Une visite de pré-accueil du CRP et un entretien individuel sont possibles sur rendez-vous pour le futur stagiaire, sa famille et/ou un autre accompagnateur avant ou après l'obtention de la décision de la CDAPH. Pendant sa formation, la personne bénéficie d'une rémunération. Son montant varie entre 644 € et 1 932 € nets par mois, en fonction de ses emplois précédents.

    Centres de Pré-orientation (CPO)

    Le centre de pré-orientation accompagne les personnes en situation de handicap qui rencontrent des difficultés d'insertion professionnelle. Il propose des stages pour affiner un projet professionnel et faciliter l'insertion sur le marché du travail. Le stage dure au maximum 12 semaines. À la fin du stage, la personne devra avoir éclairci son projet professionnel, à partir de ses capacités et limitations, pour avancer dans son parcours d'emploi ou de formation.

    Le centre de pré-orientation étudie avec la personne en situation de handicap une orientation professionnelle adaptée en tenant compte de son état de santé.

    Pendant cette période, la personne en situation de handicap a le statut de stagiaire.

    Au cours du stage, elle bénéficie d'un accompagnement individualisé assuré par un formateur référent. Ce formateur peut proposer des mises en situation au sein d'ateliers professionnels pour évaluer les capacités de la personne en situation de handicap au regard du projet professionnel envisagé.

    Le stage est financé par l'État.

    La personne en situation de handicap doit uniquement régler ses frais de repas et de transport pour se rendre au centre.

    À la fin du stage, le centre de pré-orientation adresse un bilan professionnel et médical à la CDAPH et à la personne qui a suivi le stage.

    Selon les résultats, la personne en situation de handicap peut plus facilement accéder à un emploi ou un formation de type :

    Centres de rééducation professionnelle (CRP)

    Toute personne handicapée qui est devenue inapte à exercer sa profession du fait d'un handicap peut se voir proposer un contrat ou un stage de rééducation professionnelle. Le contrat permet de bénéficier d'une aide pour se réaccoutumer à sa profession et le stage, d'apprendre un nouveau métier.

    Contrat de rééducation professionnelle :

    Le contrat de rééducation professionnelle a pour but de vous réaccoutumer à l'exercice de votre ancien métier par le biais d'une formation pratique et, éventuellement, théorique.

    Le contrat est conclu pour une durée de 3 mois à 1 an.

    Il peut être mis en place à l'issue d'une reprise du travail à temps partiel dans un but thérapeutique.

    Le contrat est conclu entre la CPAM, votre employeur habituel et vous-même.

    Vous êtes concerné si, à l'issue d'un arrêt maladie, d'un accident de travail ou d'une maladie professionnelle, vous avez perdu la possibilité d'exercer votre profession.

    Pour pouvoir bénéficier de ce contrat, vous devez prendre contact avec le médecin du travail. Ce dernier se met en relation avec le service insertion professionnelle de la CPAM.

    Une rencontre regroupant le médecin du travail, vous-même, l'employeur et la CPAM a lieu afin de définir les termes de votre contrat. Les termes du contrat sont ensuite soumis à l'approbation de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

    Vous percevez au minimum la rémunération prévue par la convention collective applicable correspondant au 1er échelon de la catégorie professionnelle pour laquelle vous êtes formé.

    En fin de contrat, le salaire est égal à celui fixé pour la qualification atteinte.

    Stage de rééducation professionnelle :

    Le stage de rééducation professionnelle vise le retour à l'emploi en milieu ordinaire de travail grâce à l'acquisition de nouvelles compétences par le biais d'une formation qualifiante.

    La durée de formation dure entre 10 et 30 mois. Elle permet l'adaptation à un nouveau milieu professionnel grâce à des périodes d’adaptation en centre de rééducation professionnelle.

    Cette formation qualifiante débouche généralement sur un diplôme homologué par l’État.

    Vous êtes concerné si, à l'issue d'un arrêt maladie, d'un accident de travail ou d'une maladie professionnelle, vous avez perdu la possibilité d'exercer votre profession.

    Votre rémunération diffère selon votre situation au moment de l'entrée en stage :

    Unités d'Évaluation, de Réentraînement et d'Orientation Socioprofessionnelle (UEROS)

    Les UEROS accueillent et accompagnent les personnes dont le handicap résulte d’un traumatisme crânien ou d’une lésion cérébrale acquise.

    Les équipes des UEROS informent et conseillent la personne et son entourage.

    Elles accompagnent la personne dans l’élaboration de son projet de vie personnelle et l’aident à développer ses compétences en situation de vie pratique, sociale, scolaire et professionnelle.

    Ces unités sont chargées de garantir la continuité de l’accompagnement entre les différents secteurs :

    • sanitaire,
    • médico-social,
    • éducatif et travail.

    Il existe 3 sites UEROS géographiquement proches : un à Reims, un à Charleville-Mézières et un à Troyes. Toutes leurs informations sont disponibles depuis leur fiche dans notre annuaire des acteurs du handicap.

    Adaptation des formations

    Accès aux formations générales

    Si vous êtes salarié, vous avez accès aux mêmes dispositifs de formation que les autres salariés. Les organismes de formation doivent toutefois mettre en place des adaptations en vous proposant notamment un accueil à temps partiel ou discontinu et une durée de formation adaptée à votre handicap.

    Formation par l'alternance

    Vous pouvez obtenir une qualification professionnelle en concluant un contrat d'apprentissage comprenant des aménagements spécifiques à votre situation.

    Autres dispositifs

    Prestations d’Appui Spécifiques (PAS)

    Les prestations PAS peuvent être mobilisées sur prescription de Cap emploi, Pôle Emploi et des Missions locales pour :

    • Les employeurs du secteur privé, y compris les entreprises sous accord agréé qui ont atteint leur quota de 6% ;
    • Les employeurs des fonctions publiques (État, Hospitalière et Territoriale) ;
    • Les salariés handicapés ayant la qualité de bénéficiaire de l’obligation d’emploi ou ayant engagé des démarches de reconnaissance du handicap ;
    • Les travailleurs indépendants ayant la qualité de bénéficiaire de l’obligation d’emploi ou en attente de l’attribution.

    Les PAS s'appuient sur une expertise liée à la spécificité du handicap (visuel, auditif, moteur, mental, psychique et des troubles cognitifs) pour identifier précisément les conséquences au regard du projet professionnel de la personne et les moyens de le compenser.

    Le prestataire expert du handicap peut être mobilisé au moment de la construction du projet professionnel (d’insertion, de formation ou de maintien) de la personne, de son intégration en emploi ou en formation, mais également pour le suivi dans l’emploi.

    En appui au travail d’accompagnement du référent de parcours, le prestataire apporte son expertise sur les potentialités et le degré d’autonomie de la personne, sur les modes et techniques de compensation à mettre en place et à développer.
    L’intervention de l’expert peut également être réalisée auprès de l’employeur ou de l’organisme de formation par des actions de sensibilisation au handicap du salarié et de conseils.

    Pour toute information consultez la fiche de l'Agefiph sur notre annuaire des acteurs du handicap.

    Ressource Handicap Formation (RHF)

    Pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder aux formations de «droit commun»(*) en prenant mieux en compte le handicap. La Ressource Handicap Formation propose un appui pour :

    • Co-construire des solutions d’aménagement des parcours de formation Appui au diagnostic des besoins, recherche de solutions de compensation, sécurisation de l’ensemble du parcours de formation… par la mobilisation et la mise en lien d’expertises  croisées (personne en situation de handicap, organisme de formation, référent de parcours, spécialiste du handicap, employeur…).
    • Accompagner les acteurs de la formation à mieux répondre à leurs obligations en Termes d’accessibilité et de compensation du handicap Capitalisation des pratiques, des ressources existantes sur les territoires, animation, sensibilisation, professionnalisation,  mobilisation des partenaires financeurs et des opérateurs de formation.

    Retrouvez plus d'informations sur ce dispositif auprès de l'Agefiph.

    Dispositif Alternance Handicap

    Le Dispositif Alternance Handicap, financé par l’Agefiph, peut aider les CFA et les personnes handicapées souhaitant s’orienter vers l’alternance. Il s'adresse :

    • aux Centres de Formation d'Apprentis (CFA) : une personne reconnue travailleur handicapé (ou prête à entamer une démarche de reconnaissance de son handicap) souhaite s’inscrire dans une de vos formations mais  n’a pas encore trouvé d’employeur pour effectuer son contrat d’apprentissage ?
    • aux personnes reconnues travailleurs handicapés (ou prête à entamer une démarche de reconnaissance de votre handicap) et ayant un projet de formation en alternance

    Retrouvez plus d'informations sur ce dispositif auprès de l'Agefiph.

    Digitale Académie

    La Digitale Académie est un campus numérique au sein duquel sont coachés des étudiants souhaitant obtenir un diplôme ou une certification de l'enseignement supérieur (BTS, Licence, Bachelor, Master, DU, DAEU, ...)

    La Digitale Académie s'adresse aux jeunes de 16 à 30 ans titulaires ou de niveau bac, motivés pour se qualifier et entrer dans le monde du travail.

    Bénéfices et avantages :

    • Un lieu unique mais des cursus pluridisciplinaires
    • Un accompagnement personnalisé
    • Une plateforme d'enseignement connectée avec les universités francophones (plus de 3 000 formations en ligne reconnue par le Ministère de l'Education Nationale)
    • La possibilité d'aménager son temps d'étude pour avoir un job rémunéré
    • Un taux de réussite de 93,3%
    • Un statut étudiant 3.0. (carte étudiant, bourses, avantages du CROUS, ...)

    Le parcours de formation :

    • Un coaching individuel sur le site pour l'accompagnement méthodologique et administratif en lien avec la formation choisie
    • Un professeur dédié de l'Université de rattachement pour l'aspect pédagogique et formation
    • Des activités culturelles et sportives sont proposées ainsi que des travaux pluridisciplinaires pour mêler les cursus
    • Bénéficier d'un réseau d'entreprises locales pour valider son projet professionnel et préparer ses entretiens de recrutement.

    Rendez-vous sur la fiche d'Alméa Formations pour tout savoir de la Digitale Académie.

    Orientation Accompagnement Secteur Intervention sociale (Oasis)

    L'Orientation Accompagnement Secteur Intervention sociale (OASIS – HANDICAP) s'adresse à vous si vous êtes en situation de handicap et que vous souhaitez accéder aux métiers du social par un parcours personnalisé vers la qualification. L’IRTS Champagne-Ardenne peut vous accompagner vers les formations de l’intervention sociale et médico-sociale à travers le dispositif OASIS.

    OASIS peut vous permettre de :

    • Découvrir l’étendue des richesses que vous avez en vous pour valoriser vos compétences.
    • Affiner et affirmer votre projet à partir de vos motivations.
    • Profiter d’un accompagnement professionnel personnalisé avec un référent qui vous aidera à vous positionner en vous appuyant sur votre connaissance des métiers, vos valeurs et vos souhaits.
    • S’engager dans une pédagogie active et collaborative (interactions, simulations, enquêtes)
    • Se confronter à la réalité de son projet professionnel au travers de stages.

    Visitez la page OASIS du site internet de l'IRTS Champagne-Ardenne ou rendez-vous sur leur fiche acteur du handicap.

    Devenir acteur du handicap

    Être acteur du handicap c'est oeuvrer au quotidien pour l'amélioration de la vie des personnes handicapées, dans leur vie de tous les jours, dans leur scolarité ou dans leur vie professionnelle. C'est aussi travailler dans le milieu ordinaire pour sensibiliser aux questions relatives au handicap.

    Concrètement, cela peut se manifester par :

    • la participation aux actions des nombreuses associations qui existent localement et nationalement,
    • la formation dans des métiers en contact direct avec les personnes handicapées, comme peut en proposer l'IRTS Champagne-Ardenne
    • être proche aidant
    • une sensibilisation aux questions d'accessibilité universelle

    Si ce domaine d'action vous intéresse, rapprochez-vous de la MDPH qui saura vous orienter vers le bon interlocuteur en fonction de vos attentes.

    Mis à jour le 16/05/2021

    Partager